DÉFIS 2019 Global Gas Runners : Courez un marathon

Détails de l'actualité

Dans le groupe EPM Gas Technology nous commençons 2019 sous le signe du défi grâce au Global Gas Runners. Les premiers à accepter un défi pour cette nouvelle année ont été : Carlos Marcos et Anna Navarro.

Carlos participera à la 34ème l’édition du Marathon des Sables, considérée comme l’une des courses les plus dures et exigeantes du monde, organisée du 5 au 14 avril dans le désert marocain. Il s’agit d’un marathon d’une semaine avec 6 étapes dans des conditions d’autosuffisance : les participants doivent apporter dans un sac à dos toute la nourriture, sac de couchage et outils nécessaires pour la course. L’organisateur fournit seulement 7 litres d’eau par jour ainsi qu’un campement où dormir dans des abris partagés avec le reste des coureurs.

Le Marathon des Sables se diffère du reste des courses auxquelles Carlos a participé étant donné que c’est une course avec étapes et sur du sable, sous des températures élevées, en s’étant peu reposé et en ayant à disposition peu de nourriture. La préparation est de ce fait supervisée par un entraîneur ; l’entraînement consiste à habituer le corps à supporter ces conditions difficiles.

Pour cela, Carlos s’entraîne entre 5 et 6 jours par semaine, en réalisant des séances de renforcement musculaire pour gagner en endurance et se renforcer. Il s’agit de séances basées sur la natation, le vélo ou encore la levée de poids. En ce qui concerne la course, il s’entraîne en courant avec un sac à dos lesté en montagne et sur la plage, tout en y ajoutant des exercices techniques.

Tout au long du mois, il parcourt environ 300 km en courant, 8 km en nageant et 200 km à vélo. Carlos s’entraîne également à dormir sur le sol dans un sac de couchage tout en s’alimentant de  nourriture déshydratée.

Jusqu’à maintenant, il n’avait participé qu’aux courses de montagne ayant pour durée une journée, la plus longue étant de 101 km et faisant pâle figure face aux 250 km du Marathon des Sables.

Carlos affronte ce marathon avec pour motivation de remporter un nouveau défi qui semble très compliqué et, précisément, inaccessible, mais l’effort et l’engagement vont lui permettre de passer outre. La meilleure récompense sera d’atteindre son but et de pouvoir se fixer un défi encore plus ambitieux.

 

Anna pour sa part s’est lancé un grand défi qu’elle accepte avec beaucoup de courage et d’espoir : réaliser son premier marathon.

Les deux options possibles sont le Marathon de Berlin le 29 septembre, ou celui de Dublin le 27 octobre suivant ; les deux cette année. Elle choisira l’une des deux dates en fonction de niveau atteint lors de l’entraînement.

Avec pour objectif d’être préparée à cette course en fin d’année 2019, Anna s’entraîne quotidiennement avec un entraîneur personnel et un plan mensuel de quelques routines bien définies. L’entraînement est dur et généralement, elle le réalise très tôt le matin. Mais après avoir fini, elle se sent épanouie, satisfaite et fière d’elle-même.

Lors de ces quatre premières semaines, le but est d’arriver à courir 21 km à 145 bpm, et ce, sans s’essouffler ; l’objectif est de fortifier les muscles et d’apprendre à contrôler la respiration.

La motivation principale d’Anna est de se dépasser elle-même. De plus, elle a toujours voulu courir un marathon, mais elle voyait cela comme quelque chose d’impossible à atteindre et illusoire. Grâce au Global Gas Runners, l’appui de sa famille et toute l’équipe d’EPM Gas Technology, elle pourra y arriver.

La plus grand récompense pour elle sera de pouvoir réaliser ce marathon et d’être fière et satisfaite d’elle-même.

L’engagement et la constance nous permettent d’affronter des situations et de relever des défis que nous considérons impossibles, de sortir de la monotonie, de faire des nouvelles choses pour la première fois, de mener à bien des projets et d’expérimenter dans l’esprit de Global Gas Runners. #BeNomada. 

Deja un comentario